Skip to content

Là-bas

23:12:2006


C’est un temps perdu qui fait signe à un temps perdu…
Notre monde aussi est devenu une forêt de pierre. Nos grands oiseaux sont en acier et hurlent en passant au-dessus de nous. Nos quadrupèdes sont en tôle. Là-bas, dans les trous des roches brûlantes, depuis trois à quatre mille ans, dans le silence, veillent des girafes peintes sur des souvenirs d’eau.”
Pascal Quignard, Sur le jadis, éd. Grasset, 2002

Publicités

From → situations

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :