Aller au contenu principal

Tous à Lens

06:01:2013

tous_a_lens

Paris, gare du Nord, 16 décembre 2012, 9 h 10.
TOUS À LENS. Impossible de les rater, ces deux affiches de grand format qui dialoguent avec la grande halle de métal et de verre. TOUS À LENS. La formule fleure bon le départ en manif. des années soixante-dix. Mesdames et messieurs, le train en direction de Bruxelles partira à 9 h 23, quai numéro 5… TOUS À LENS. Des lettres capitales pour nous inviter (exhorter ?) au voyage (pèlerinage ?) vers le Nord. « Ils » n’ont pas lésiné sur les moyens. Au fait, nos billets, ils sont bien dans le sac ? TOUS À LENS. Je reconnais (comment ne pas ?) La Liberté guidant le peuple, d’Eugène Delacroix*. Vigoureux visage de femme, drapeau bleu-blanc-rouge, poitrine nue. A PARTIR D’ICI VOUS ÊTES A 60 MN DES CHEFS-D’ŒUVRE DU LOUVRE-LENS. Texte composé en capitales, pour parler haut et fort. La culture est un droit (devoir ?). Je ronchonne un peu. Quand même, « ils » auraient pu trouver un peu plus subtil, un peu moins lourdement symbolique, pour annoncer cette fête : l’ouverture d’un musée de prestige, au cœur d’une région ravagée…

Lens, 17 décembre 2012, 18 h 15.
Il fait froid dans la nuit, quand nous quittons le musée. Je reconnais ce sentiment de jubilation, signe, une fois encore, de ma rencontre avec l’art.
Il est impossible de s’y tromper : c’est vraiment comme si je m’étais perdu et qu’on vînt tout à coup me donner de mes nouvelles…**
Nous poussons la porte d’un café en attendant l’heure du train pour Paris. Les visages des quelques habitués se tournent vers nous. Curiosité : visiblement, nous ne sommes pas d’ici, et il apparait bien vite que nous sommes venus ici tout exprès pour visiter le musée. Une conversation s’engage. Aucun d’eux n’a encore trouvé le temps d’aller “au Louvre”, mais on se promet de le faire dès que l’occasion se présentera. Ici, à Lens, l’événement qui vient d’avoir lieu est considérable.
Visiblement intimidé, un homme s’approche de notre table : «Dites-moi, ce tableau… Excusez-moi, je ne me rappelle pas le nom, mais je le vois très bien: une femme…» Nous réalisons bien vite qu’il s’agit de La Liberté guidant le peuple. «C’est ça! L’autre jour, ils nous l’ont montré à la télé… Je le connaissais déjà… Vous l’avez vu? Il est vraiment là? Il est grand?» Cherchant ses mots, l’homme s’interrompt. Répondre à son attente est impératif, et dans l’instant, la présence de ce tableau, ici, au cœur de ce pays de mines et de luttes, s’impose comme une évidence, un symbole et un hommage : «la Liberté, la République, les luttes…» L’homme se redresse. «C’est ça! C’est exactement ça!» Fierté. C’est sûr, il va y aller au Louvre de Lens pour le voir, “son” tableau !
Dans le train qui nous emporte, me revient le regard un peu blasé, un peu agacé, avec lequel je considérais il y a quelques heures, l’image de La Liberté sur les affiches qui nous exhortaient, TOUS À LENS, à entreprendre le voyage. Je viens soudain de comprendre que je n’avais rien compris: cette image qui me paraissait alors lourdement convenue et conventionnelle, trouve ici sa pleine justification. D’une part je mesure l’abîme entre une œuvre et sa reproduction : rien ne peut remplacer l’expérience intime, et pour moi aujourd’hui, l’art à repris ses droits. Et d’autre part, l’intervention de cet homme m’a forcée à voir : son regard a changé le mien.
M.


*L’imposante toile (2,60 m sur 3,25 m) s’inspire des trois journées de révolte des parisiens, fin juillet 1830, contre la restauration de l’ancien régime par Charles X. Très connue pour avoir souvent été choisie comme symbole national et comme allégorie de la démocratie et de la République. Elle a servi de Marianne sur les timbres de 40 centimes, et a été reproduite, de 1978 à 1987, sur les billets de banque de 100 francs français. Elle figure sur des pochettes de disque pour La Marseillaise, Ça Ira, Le Temps des cerises et L’Internationale.

**André Breton, L’amour fou, Gallimard, 1937.

liberté_lens 8493567-france--circa-1981--timbre-imprime-par-la-france-montre-la-liberte-apres-delacroix-circa-1981
Hundred_franc_note_delacroix_1993

Publicités
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :